securiser baiggnade des enfants
/ par y8r7X3An4CKq / 0 comments

Sécuriser sa piscine pour la baignade des enfants

Nous avons déjà vu par ailleurs qu’il existe de nombreuses règles et une réglementation stricte sur la sécurité des piscines privées. Que ce soit par le biais de la pose de barrières, d’alarmes, de couvertures ou d’abris, il est absolument nécessaire et obligatoire de procéder à la sécurisation du bassin. Cela ne suffit pourtant pas, la baignade des enfants impose aussi une vigilance de tous les instants.

La principale règle pour assurer la sécurité des enfants lors de la baignade

Pour être certain que tout se passe bien durant ce moment de plaisir, de jeu d’eau et parfois d’apprentissage de la natation, la règle de base à respecter est que pour avoir une piscine protégée, il faut quand même la surveiller. La vigilance humaine reste la manière la plus sûre d’éviter les accidents et notamment la noyade des enfants. A cette condition, votre bassin permet de devenir l’endroit idéal pour apprendre à nager ; Pas de vagues, pas de courants, une eau claire et limpide idéalement chauffée, autant d’occasions de favoriser toute forme d’apprentissage.

Quels sont les éléments distractifs dont il faut se méfier ?

Si vous êtes dans la situation d’avoir un enfant en train de nager dans votre piscine, la surveillance pourra parfois être interrompue par des événements extérieurs. C’est là qu’il y a danger. Assurez-vous que lors de votre vigilance active, vous pouvez prendre en charge l’intégralité de la surface de l’eau. Si un tiers ou le téléphone sonne, c’est un risque de rentrer dans une conversation, cette dernière provoque une diversion d’attention qu’il faut donc pouvoir gérer par exemple en demandant à l’enfant de sortir de l’eau.

Voici quelques conseils qui relèvent du bon sens :

  • Quel que soit le type de point d’eau, il ne faut jamais laisser un enfant seul ;
  • Pensez à désigner un adulte responsable de la surveillance, joignable par téléphone ;
  • Équipez votre enfant de brassards, d’un maillot de bain à flotteurs ;
  • Mettez une perche à disposition posée à côté de la piscine  ainsi qu’une bouée et un téléphone ;
  • Programmez un numéro d’urgence en cas d’accident ;
  • Après la baignade, sortez les objets flottants ;
  • Pensez à sécuriser les moyens d’accès à la piscine ;
  • Apprenez à nager à vos enfants dès 4 ans ;
  • Formez-vous aux gestes qui sauvent.

Mettre en place les systèmes de sécurité

Se faire aider dans sa vigilance par un ensemble de systèmes de sécurité est essentiel.

Rappelons ici que la loi du 3 janvier 2003 oblige les propriétaires de piscines privées familiales enterrées et partiellement enterrées à se munir d’un système de protection normalisé visant à prévenir le risque de la noyade des enfants et des adultes d’ailleurs.

Là encore, au moment du choix de votre piscine, un petit questionnaire sur vos habitudes et sur la composition de la famille par exemple, permettra au professionnel de vous aiguiller vers la nature de bassin qui correspond le mieux à vos besoins. La forme du bassin de la piscine dans son environnement, les systèmes de sécurité (les barrières de norme NF P 90 306), les alarmes (norme NF P 90 307-1) mais aussi les couvertures de sécurité (Norme NF P 90 308) et les abris de piscine (norme NF P 90 309) sont à étudier aussi en fonction de vos habitudes et de vos besoins d’usages.

SHARE THIS


Leave a Reply